Cantique suisse: Un concours pour trouver un nouveau texte

Actualisé

Cantique suisseUn concours pour trouver un nouveau texte

La Société suisse d'utilité publique (SSUP), organe chargé de la gestion de la Plaine du Grütli, veut un nouvel hymne national pour la Suisse.

La SSUP va lancer dans les prochains mois un concours pour lui trouver un nouveau texte qui redonne aux citoyens l'envie de l'entonner. Pour elle, les paroles actuelles sont lourdes de style et peu adaptées à la réalité actuelle. Un nouveau texte adapté à l'image de la Suisse d'aujourd'hui revaloriserait l'hymne national, estime-t- elle dans un communiqué diffusé le jour de la Fête nationale.

La SSUP s'adresse aux citoyens patriotes pour trouver un nouveau texte dans le cadre d'un concours en deux langues nationales. Le défi est de taille: les paroles devront s'inspirer du préambule de la Constitution tout en s'alliant à la mélodie actuelle. L'idée est d'introduire le nouvel hymne en 2015.

L'idée n'est pas nouvelle

En 2008, la conseillère nationale socialiste Margret Kiener Nellen (BE) avait déposé une motion, entretemps classée, demandant un nouveau texte pour l'hymne national. Mais le Conseil fédéral avait estimé qu'en dépit de certains défauts, il valait mieux maintenir l'unité que la mélodie et le texte du cantique suisse forment.

D'autres tentatives ont échoué. En 1986, l'Alliance nationale demandait à ce que «Roulez tambour» du Romand Henri-Frédéric Amiel soit désigné comme hymne national. A la fin des années 1990, la fondation Pro CH 98 a aussi tenté de promouvoir un nouveau cantique composé par l'Argovien Christian Daniel Jakob. Mais la faillite de la fondation a fait échouer le projet.

Le cantique suisse a été composé en 1841 par le prêtre uranais Alberik Zwyssig. Le texte «Sur nos monts, quand le soleil» est du Zurichois Leonhard Widme. Sur décision du Conseil fédéral, le Cantique suisse devient l'hymne national provisoire en 1961. Après consultation des cantons, il confirme sa décision et le déclare définitivement hymne national en 1981.

Ce cantique a été longtemps concurrencé par le chant patriotique «O Monts indépendants». Il s'accompagnait de la mélodie de l'hymne national anglais «God Save the King (Queen)».

(ats)

Ton opinion