Il échappe à la peine capitale: Un condamné à mort innocenté après 16 ans
Actualisé

Il échappe à la peine capitaleUn condamné à mort innocenté après 16 ans

Un habitant de Caroline du Nord, qui se disait innocent d'un meurtre commis en 1991, a été libéré après 16 années d'incarcération mercredi, après réexamen du dossier par trois juges.

Greg Taylor s'est vu retirer les menottes et a pu serrer ses proches dans ses bras librement, notamment sa belle-fille et son gendre, qu'il rencontrait pour la première fois. L'ex-prisonnier a dit souhaiter désormais un bon repas et s'est dit heureux de ne plus être considéré comme responsable du meurtre d'une prostituée que la justice lui avait attribué.

«Pendant toutes ces années, j'ai imaginé comment serait ce jour. 6.149 jours, et finalement la vérité a triomphé» a commenté l'homme, désormais âgé de 47 ans.

Innocenté après 16 ans

Trois juges nommés par les autorités judiciaires locales ont étudié pendant six jours les arguments et les témoignages recueillis par la commission pour l'innocence de l'Etat de Caroline du Nord. Cette structure publique est unique en son genre au niveau national. Les juges ont établi que non seulement Taylor n'avait pas battu à mort la victime, mais qu'il était innocent, en mettant en question les méthodes employées par les enquêteurs pour l'inculper.

A la différence d'un procès, où l'accusation doit prouver la culpabilité du prévenu, la défense devait ici établir l'innocence de Taylor. Les trois juges y sont parvenus en détruisant une à une les preuves utilisées par la police de l'Etat contre l'accusé, du sang retrouvé dans sa voiture qui n'en était pas aux témoignages invoqués. Une femme qui croyait l'avoir reconnu a indiqué par exemple qu'elle souffrait à l'époque de troubles mentaux, et avait consommé plusieurs bières, une bouteille de vin et du crack, comme Taylor lui-même ce jour-là.

Un point fort qui a joué en faveur de l'innocent a été son refus obstiné de jamais confesser avoir commis ce crime. (ap)

Ton opinion