«Un conseiller fédéral n'est pas un chef de parti»
Actualisé

«Un conseiller fédéral n'est pas un chef de parti»

«On peut dire que le Parlement nous a donné l'ordre, comme conseillers fédéraux, d'éviter de nous comporter comme chefs de parti; ça, c'est la leçon qu'on doit prendre», a déclaré Pascal Couchepin mercredi.

Le prochain président de la Confédération s'est exprimé mercredi à la radio romande le conseiller fédéral Pascal Couchepin, en relation avec la non élection de Christoph Blocher.

Pour ce qui concerne sa propre élection, Pascal Couchepin affirme: «je suis très reconnaissant au Parlement de ce résultat: c'est la 25e, 26e élection devant le peuple ou le Parlement et je suis très content que ces deux élections soient bonnes.»

«Quant on a fait 40 ans de vie politique, on a beaucoup de frustrations et on essaie de les dépasser», a observé le conseiller fédéral en relation avec les débats au gouvernement au cours de la dernière législature. «Il faut avoir une certaine distance à l'égard de ces familles politiques pour chercher des solutions consensuelles», a-t-il ajouté.

Pascal Couchepin se refuse toutefois à prendre position sur l'hésitation d'Eveline Widmer-Schlumpf, qui s'est donnée un délai pour réfléchir: «il serait indélicat de ma part de commenter une hypothèse, c'est à elle qu'il appartient de décider si elle accepte ce poste».

Le radical valaisan n'est pas dérangé par la décision du Parlement qui va à l'encontre de la volonté du parti qui a recueilli le plus de suffrages lors des dernières élections fédérales: «le peuple a voulu un système démocratique et le Parlement élit les conseillers fédéraux, qu'y a-t-il de plus démocratique que de demander au Parlement d'élire les conseillers fédéraux?»

Après 40 ans de vie politique, Pascal Couchepin entend contribuer à créer une «bonne atmosphère» au Conseil fédéral et «éviter au maximum possible les difficultés avec le Parlement». Il veut également «respecter la douleur et les difficultés que normalement beaucoup de membres de l'UDC ont aujourd'hui».

Ton opinion