Canton de Saint-Gall: Un conseiller juridique se désigne seul héritier
Actualisé

Canton de Saint-GallUn conseiller juridique se désigne seul héritier

Un sexagénaire a été condamné par la justice saint-galloise pour avoir hérité indûment d'un million de francs légué par une nonagénaire.

DR/Photo d'illustration

L'homme a écopé en deuxième instance d'une peine privative de liberté de 3 ans et 4 mois, soit huit mois de moins qu'en première instance. Il doit également s'acquitter des frais de justice à hauteur de 40'000 francs.

L'homme était le conseiller juridique d'une nonagénaire, décédée en février 2014. A l'ouverture du testament, qui le désignait comme seul héritier, il a pu transférer les fonds sur son compte et payer l'impôt sur les successions.

Les autorités n'ont commencé à avoir des soupçons sur l'authenticité du testament que lorsqu'elles ont délivré un certificat d'héritier au conseiller indélicat.

Signature imitée

Après expertise, il s'est avéré que le testament avait été écrit d'une main tremblante par l'accusé, qui avait également imité la signature de la personne âgée.

Pour sa défense, l'homme prétendait que la vieille dame avait toujours manifesté l'intention de l'instituer héritier. Il n'avait fait que l'aider à rédiger ses dernières volontés, notamment en lui tenant la main lorsqu'elle écrivait.

Les juges ne l'ont pas suivi, en le déclarant coupable de faux dans les titres et d'escroquerie. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion