Actualisé 01.05.2011 à 15:00

1er maiUn cortège de 700 personnes à Genève

A Genève, environ 700 personnes ont défilé dimanche pour la fête du travail.

Le cortège était placé sous le signe de l'égalité salariale entre femmes et hommes, une revendication partagée tant par les syndicats que les partis de gauche - des Verts aux communistes. L'initiative fédérale pour un salaire minimum légal de 4000 francs était aussi à l'ordre du jour en ce 1er mai. Les Genevois voteront sur le sujet cet automne, puisqu'une initiative similaire a abouti dans le canton.

Autre sujet d'actualité: le nucléaire. Les Verts, dont le président du parti Ueli Leuenberger, ont marché pour la création d'emplois verts et l'arrêt des centrales nucléaires en Suisse, une demande également formulée par l'association antinucléaire genevoise Contratom.

Au niveau local, les syndicats ont exigé une convention collective de travail (CCT) pour tous dans la vente, la CCT cadre actuelle arrivant à échéance à fin juin. Le scrutin du 15 mai s'est également invité dans le cortège, avec un tracteur pour manifester l'opposition au déclassement de terres agricoles dans la Plaine de l'Aire. Et le Syndicat interprofessionnel des travailleurs a demandé des indemnités cantonales de chômage.

Le cortège a défilé sans heurts de la gare au parc des Bastions, où les festivités devaient se poursuivre jusqu'en fin de soirée. Plusieurs personnes ont pris la parole à l'entrée du parc. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!