Chine: Un coup de grisou fait au moins 35 morts

Actualisé

ChineUn coup de grisou fait au moins 35 morts

Trente-cinq mineurs ont été tués dans la nuit de lundi à mardi par un coup de grisou dans une mine du centre de la Chine, a annoncé l'Administration de la sécurité du travail.

Quarante-quatre de leurs collègues restaient bloqués mardi matin.

Au total, 93 personnes travaillaient dans la mine de charbon Pingdingshan, dans la province du Henan, quand l'explosion s'est produite à 01h00 mardi (lundi 19h00 en Suisse), mais 14 ont réussi à remonter à la surface, a précisé l'Administration, dans un communiqué sur son site internet.

La mine, d'une capacité de production de 150 000 tonnes par an, était une mine où les niveaux de gaz sont bas, a priori présentant des risques faibles d'explosion, a également précisé cette même source.

Un porte-parole du Parti communiste local, cité par l'agence Chine Nouvelle, avait un peu plus tôt indiqué que la mine subissait des travaux de rénovation et n'avait pas encore été autorisée à rouvrir.

Les mines chinoises sont parmi les plus dangereuses au monde en raison du non respect fréquent des normes de sécurité.

Plus de 3200 travailleurs y ont perdu la vie l'an dernier, selon les statistiques officielles que des organisations estiment largement sous-évaluées.

(ats)

Ton opinion