Tchétchénie: Un couple de militants humanitaires assassiné à Grozny
Actualisé

TchétchénieUn couple de militants humanitaires assassiné à Grozny

La dirigeante d'une ONG de défense des droits de l'homme et son mari ont été retrouvés morts dans la capitale tchétchène Grozny, a annoncé l'agence de presse russe Interfax citant des informations d'une autre ONG russe Memorial.

Ils avaient été enlevés lundi.

«Leurs corps ont été découverts (...) à Grozny», a indiqué un membre de la direction de Memorial, Alexandre Tcherkassov.

Le même dirigeant de Memorial avait annoncé lundi l'enlèvement par des individus armés et non identifiés de la dirigeante de «Sauvons la génération», Zarema Sadoulaïeva et son époux, dans les bureaux de cette organisation humanitaire.

L'ONG «Sauvons la génération» se consacre notamment à aider les jeunes vivant en Tchétchénie à s'insérer dans la société pour éviter qu'ils ne se tournent vers des groupes armés dans cette République en proie à une rébellion.

Cette affaire intervient moins d'un mois après l'enlèvement et l'assassinat de la militante des droits de l'Homme Natalia Estemirova, 50 ans, qui travaillait pour Mémorial.

Elle avait été enlevée, aussi à Grozny, le 15 juillet et retrouvée tuée par balle quelques heures plus tard en Ingouchie voisine. Un responsable de Mémorial, Oleg Orlov, a accusé le président tchétchène, Ramzan Kadyrov, d'être derrière cet assassinat.

(ats)

Ton opinion