Libertinage en Egypte: Un couple échangiste écope de 3 et 7 ans de prison

Actualisé

Libertinage en EgypteUn couple échangiste écope de 3 et 7 ans de prison

Un Egyptien et sa femme, à l'origine d'un réseau libertin au Caire, ont été condamnés respectivement à sept ans et trois ans de prison ferme, a rapporté dimanche la presse locale.

Tolba Abdel Hafez, un fonctionnaire de 48 ans, et Salwa Higazi, une enseignante de 37 ans, ont été jugés samedi par la cour criminelle d'Agouza, a indiqué le quotidien officiel Al-Gomhuria. Au moment d'énoncer le verdict, le président de la Cour a évoqué «un des pires crimes jamais commis» dans le pays.

Les relations extraconjugales sont interdites en Egypte, où la religion est omniprésente y compris en matière de justice.

Selon la même source, le couple avait été arrêté en octobre dernier pour «prostitution». Sous les pseudonymes «Magdy» et «Samira», il organisait des rencontres libertines par l'intermédiaire d'un site internet et de courriels.

Après leur arrestation, le couple a reconnu trois cas d'échangisme, tandis qu'au moins 44 couples s'étaient inscrits via le site internet.

Le journal ne précise pas le sort réservé aux enfants du couple condamné. (afp)

Ton opinion