Actualisé 18.01.2007 à 21:31

Un couple pacsé en colère

LAUSANNE – Jakob et Alain ont célébré leurs «noces» hier, dans le calme après la confusion. Jusqu'à la dernière minute, ils ne pensaient pas pouvoir le faire dans la salle des mariages.

Jakob critique «le flou» et «l'absence totale de communication» qui lui ont occasionné de gros problèmes administratifs. Le délégué à la communication du Département des institutions reconnaît l'erreur. «Si les partenaires le souhaitent, ils peuvent utiliser la salle des mariages, a-t-il insisté.

Malheureusement, il y a des plâtres à essuyer, parce que c'est le début.» L'Office d'état civil s'est finalement excusé auprès du couple. La situation est plus simple pour d'autres. Claude Nobs, père du Montreux Jazz et futur pacsé, assure que les démarches «sont plus simples qu'un contrat d'artiste!»

(ros)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!