Athlétisme: Un couple remporte le marathon de Paris

Actualisé

AthlétismeUn couple remporte le marathon de Paris

Deux Kényans, mari et femme, ont remporté la 41e édition de cette course à travers la capitale française, dimanche.

1 / 8
Le Kényan Paul Lonyangata a remporté la 41e édition du marathon de Paris. (Dimanche 9 avril 2017)

Le Kényan Paul Lonyangata a remporté la 41e édition du marathon de Paris. (Dimanche 9 avril 2017)

Keystone
Prurity Rionoripo a remporté chez les femmes le marathon de Paris. (Dimanche 9 avril 2017)

Prurity Rionoripo a remporté chez les femmes le marathon de Paris. (Dimanche 9 avril 2017)

AFP
Particularité de cette édition: les deux gagnants, chez les hommes et chez les femmes, sont mariés ensemble. (Dimanche 9 avril 2017)

Particularité de cette édition: les deux gagnants, chez les hommes et chez les femmes, sont mariés ensemble. (Dimanche 9 avril 2017)

AFP

Mari et femme au civil, Paul Lonyangata et Purity Rionoripo ont remporté le 41e marathon de Paris. Le Kényan et la Kényane, premier couple à s'imposer dans la capitale, ont tous les deux pulvérisé leur record personnel, Rionoripo améliorant même le record de l'épreuve.

Lonyangata, 24 ans, a emmené un quadruplé kényan, au terme d'un écrémage progressif. Cet ancien médaillé de bronze aux Mondiaux juniors du 10'000 m a porté son attaque après le 36e km pour gagner son troisième marathon, Lisbonne en 2013 et Shanghai en 2015. Son chrono de 2h06'09 est un des meilleurs enregistrés à Paris, à bonne distance cependant du record du parcours (2h05'04) de Kenenisa Bekele.

57'000 inscrits

Purity Rionoripo s'entraîne et vit dans la Vallée du Rift comme son époux, mais ils ne se voient pas tous les jours vu qu'ils se préparent dans des groupes distincts. Leur victoire commune à Paris n'en apparaît que plus forte. En 2h20'54, Rionoripo a retranché une douzaine de secondes au record du parcours et précédé de quatre secondes sa compatriote Agnes Barsosio.

L'épreuve a enregistré 57'000 inscrits - mais probablement moins de 50'000 partants -, ce qui la place en 2e position des marathons les plus courus au monde. Beaucoup d'entre eux, en particulier Tokyo et Londres, limitent toutefois, parfois drastiquement, leur nombre de participants. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion