Actualisé

Arabie saouditeUn couple réuni après avoir été séparé de force

Un Saoudien a été réuni avec sa femme après un divorce prononcé voici plus de quatre ans contre leur avis par la justice. Le couple avait été séparé en raison de ses origines sociales différentes.

Le Conseil suprême de justice de Ryad a accepté une requête de Mansour al-Timani et de sa femme Fatima contre une décision de la justice datant de juin 2005, annulant leur mariage, a indiqué le quotidien Arab News.

«Le divorce a été déclaré nul et le couple peut maintenant être réuni sans nécessiter de nouvelle cérémonie de mariage», a déclaré au quotidien le représentant légal du couple, Ahmad al-Soudaïri.

Les demi-frères de l'épouse avaient obtenu le divorce en ralliant à leur avis la justice auprès de laquelle ils avaient plaidé que le mari avait menti à leur père sur son origine avant le mariage contracté en 2002.

Emprisonnés

Le mari n'avait pas de filiation tribale connue et était considéré comme inférieur par rapport à sa femme, qui appartient à une tribu bien établie.

Le couple, ne sachant rien de son divorce, a été arrêté en 2006 et accusé de vivre ensemble en dehors des liens du mariage. Le mari a été libéré sous caution mais la femme a préféré rester en prison avec ses deux enfants.

En novembre 2006, elle avait déclaré à «Arab News» qu'elle resterait en prison tant qu'elle ne serait pas réunie avec son mari.

La pratique sociale en Arabie saoudite fait que les proches objectent à de nombreux mariages en raison des origines tribales différentes, certaines tribus étant considérées comme supérieures en noblesse à d'autres. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!