Cyclisme: Un coureur du Giro frappe un spectateur indiscipliné
Actualisé

CyclismeUn coureur du Giro frappe un spectateur indiscipliné

Sur le Giro, un spectateur a provoqué la chute de Miguel Angel Lopez en courant à ses côtés. Le coureur colombien, furieux, s'en est pris au supporter.

par
Sport-Center/nxp

Un fan a fait chuter le Colombien Miguel Angel Lopez à cinq kilomètres de l'arrivée de la 20e étape du Giro.

Un spectateur a provoqué la chute du coureur colombien Miguel Angel Lopez à cinq kilomètres de l'arrivée de la 20e étape du Giro. Le chef de file de la formation Astana, furieux, a ensuite frappé le fan lorsque celui-ci était à terre, avant de reprendre sa course et de perdre un temps considérable dans la fin d'étape.

Son coéquipier, l'Espagnol Pello Bilbao (Astana), a remporté cette 20e et avant-dernière étape, samedi, au Monte Avena. Une bonne affaire pour l'Equatorien Richard Carapaz (Movistar), qui a le Giro en mains grâce au succès de l'Espagnol. A la veille du contre-la-montre de Vérone, Carapaz n'a rien cédé à ses rivaux dans la dernière arrivée au sommet. Au contraire, il a même distancé le Slovène Primoz Roglic, qui a perdu sa troisième place du classement général au profit de l'Espagnol Mikel Landa.

L'Equatorien s'est transformé en équipier dans l'ultime montée de cette étape de 194 kilomètres, pour aider Landa. Mais l'Espagnol s'est fait surprendre pour le gain de l'étape par Bilbao, déjà vainqueur à L'Aquila (7e étape).

Au classement général provisoire, Carapaz précède Nibali de 1 min 54 sec et Landa de 2 min 53 sec. Roglic, qui devrait logiquement monter sur le podium final au vu de ses qualités de rouleur, compte 3 min 06 sec de retard.

Pour conclure sa 102e édition, dimanche, le Giro emprunte à contre-sens le circuit des Mondiaux de Vérone (1999 et 2004). Le parcours de 17 kilomètres comporte la montée de Torricelle (4,5 km à 5 %) et se termine dans le cadre grandiose de l'amphithéâtre antique.

Ton opinion