Actualisé 07.08.2015 à 17:02

Syrie

Un cousin d'Assad règle son compte à un colonel

Souleimane al-Assad, petit cousin du président syrien, a abattu à l'arme automatique un officier supérieur dans la ville balnéaire de Lattaquié en raison d'un dépassement en voiture.

1 / 872
31.03 Des raids du régime syrien sur un bastion rebelle à l'est de Damas ont fait une trentaine de morts. Les Etats-Unis ont vivement condamné ces «attaques contre des civils».

31.03 Des raids du régime syrien sur un bastion rebelle à l'est de Damas ont fait une trentaine de morts. Les Etats-Unis ont vivement condamné ces «attaques contre des civils».

epa/Mohammed Badra
30.03 Il serait «logique que des forces indépendantes, tout comme les forces de l'opposition et celles loyales au pouvoir y soient représentées», a estimé le président syrien dans une interview à l'agence de presse publique russe Ria Novosti.

30.03 Il serait «logique que des forces indépendantes, tout comme les forces de l'opposition et celles loyales au pouvoir y soient représentées», a estimé le président syrien dans une interview à l'agence de presse publique russe Ria Novosti.

epa/Alexey Druzhinyn/ria Novosti/pool
27.03 Le président russe Vladimir Poutine a félicité par téléphone son homologue syrien Bachar al-Assad pour la reprise de la ville de Palmyre au groupe Etat islamique (EI). (Image d'archives)

27.03 Le président russe Vladimir Poutine a félicité par téléphone son homologue syrien Bachar al-Assad pour la reprise de la ville de Palmyre au groupe Etat islamique (EI). (Image d'archives)

ria Novosti

«Souleimane al-Assad, un petit cousin de Bachar al-Assad, a tué jeudi soir le colonel de l'armée de l'air Hassan al-Cheikh car ce dernier l'avait dépassé à un carrefour», a affirmé Rami Abdel Rahmane, directeur de l'ONG Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

«Souleimane al-Assad l'a poursuivi, lui a fait une queue de poisson est sorti de sa voiture et l'a abattu d'une rafale d'arme automatique», a-t-il ajouté.

Selon lui, une vive tension régnait parmi les alaouites, communauté hétérodoxe issue du chiisme à laquelle appartiennent les protagonistes. Des manifestations ont eu lieu dans des villages alaouites, et certains réclamaient l'exécution du proche d'Assad, qui n'a pas été arrêté.

Le père du meurtrier, Hilal al-Assad, chef des Forces de la Défense nationale à Lattaquié, a été tué en mars 2014 dans les combats à Kassab avec les rebelles.

Cet incident survient alors qu'à une trentaine de km plus à l'est de violents combats opposent les forces du régime aux groupes rebelles en Syrie alliés à des combattants d'al-Qaïda à proximité d'un centre d'opérations militaires vital pour le régime de Bachar al-Assad.

(afp)

L'ONU charge des experts d'enquêter sur les attaques chimiques

Le Conseil de sécurité de l'ONU a décidé vendredi à l'unanimité de former un groupe d'experts pour identifier les responsables de récentes attaques chimiques au chlore en Syrie. La Russie, alliée de Damas, a voté en faveur du texte. Le Conseil a adopté une résolution américaine en ce sens, permettant aux 15 pays membres de faire preuve d'une unité inhabituelle dans la crise syrienne. Washington, Londres et Paris, qui ont co-parrainé le texte, accusent l'armée syrienne d'avoir mené depuis 16 mois des attaques au gaz de chlore, notamment dans le nord-ouest de la Syrie. Mais pour la Russie, alliée de Damas, il n'existe pas pour l'instant de preuve irréfutable de la culpabilité du régime syrien.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!