Lucerne: Un croisé anticrucifix fait plier l'école
Actualisé

LucerneUn croisé anticrucifix fait plier l'école

Un père a réussi à faire retirer les symboles chrétiens accrochés dans deux salles de classe. Tollé dans le canton.

par
jbm
Le symbole religieux est présent dans la plupart des classes d'école des cantons catholiques.

Le symbole religieux est présent dans la plupart des classes d'école des cantons catholiques.

Les crucifix font décidément parler d'eux: après le prof licencié en Valais, la présence des croix dans les écoles secoue cette fois le canton de Lucerne.

Un père de famille a demandé à la commune de Triegen de retirer ces emblèmes de deux salles de classe fréquentées par ses enfants, selon la «Neue Luzerner Zeitung».

Arrêt du Tribunal fédéral

L'homme, un Allemand, ne se revendique d'aucune religion. Dans sa démarche, il a demandé qu'un arrêt du Tribunal fédéral soit appliqué. Le texte explique que la croix en classe viole la neutralité religieuse. Les autorités communales et scolaires ont obtempéré.

«Pression des minoritaires»

Presque tous les partis politiques du canton dénoncent la situation. En particulier le PDC et son chef de fraction, Bruno Schmid, qui constate «qu'encore une fois, notre propre culture est mise à l'écart sur pression des convictions des minoritaires».

Ton opinion