Actualisé 12.08.2008 à 12:56

NeuchâtelUn cube au centre de Neuchâtel?

Le féroce débat autour du futur nouveau musée des Beaux-Arts de Lausanne donne des idées au Centre d'art neuchâtelois (CAN).

Questionnant le rapport du public à l'architecture, il lance l'idée de construire un cube-musée au centre ville de Neuchâtel.

Face à la levée de boucliers de la part de «différents groupes d'intérêts censés représenter» la population devant chaque nouveau projet de bâtiment culturel, les responsables du CAN s'interrogent: «doit-on continuer à protéger les centres historiques ou les rives de lacs du développement durable, puisque l'art, même contemporain, est fait pour durer ?», ironisent-ils mardi dans la présentation de leur projet.

La réflexion débouche sur une provocation: et si le CAN dotait la ville de Neuchâtel d'un musée d'art contemporain, à l'architecture tout aussi contemporaine ? Un cube sur pilotis, de 13 m sur 13, serait, à l'instar de son futur grand frère de Lausanne, «entièrement financé par des fonds privés».

Ville musée ou ville vivante

Pour son emplacement, le CAN envisage rien moins que la place piétonne des Halles, en pleine vieille ville de Neuchâtel. Cela permettrait bien sûr d'accroître la visibilité du CAN, plaide son directeur, le performer Arthur de Pury, sur les ondes de la RSR. Mais cela permet aussi de se demander si l'on veut vivre dans une ville muséifiée ou vivante, argumente-t-il.

Poussant l'analogie avec le projet du Musée des Beaux-Arts de Lausanne, l'équipe du CAN annonce l'installation de gabarits sur la place des Halles, «afin de figurer l'implantation future du nouveau bâtiment». Le projet de ce «nouveau musée» neuchâtelois a été confié au bureau d'architectes Localarchitecture. Il était arrivé deuxième lors du concours d'architecture organisé pour le musée lausannois.

Arthur de Pury admet avoir commencé le processus «à l'envers» et n'avoir pas consulté les autorités avant de lancer son pavé dans la mare. L'idée est d'abord de susciter des réactions et, «éventuellement de véritablement lancer un processus de construction».

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!