Festival : Un Cully Jazz aux couleurs de la musique malienne
Actualisé

Festival Un Cully Jazz aux couleurs de la musique malienne

La programmation de la 31e édition de la manifestation vaudoise est connue. Le pays africain sera bien représenté avec ses artistes.

par
Fabien Eckert

Le festival culliéran est devenu une étape incontournable pour tout amateur de jazz. L'an dernier, la manifestation a réuni 45 000 spectateurs, toutes scènes confondues. La 31e édition espère faire aussi bien, sinon mieux.

Carine Zuber, la programmatrice, a d'abord précisé que la ligne du Cully Jazz était de «rester fidèle à lui-même» tout en annonçant que la manifestation prendra cette année des couleurs maliennes. Des artistes du pays africain en crise ont été invités tout au long des dix soirs de la manifestation.

Pour renforcer cette approche, la clôture du festival a été confiée au pianiste Cheick Tiddiane Seck, qui se produira avec des compatriotes. Rokia Traoré sera en première partie. Cette jeune femme est un des coups de cœur de la programmatrice. Tout comme la violoniste cubaine Yillian Cañizares ou le guitariste italien Gianmaria Testa. Autre moment fort: la 3e venue, le 6 avril 2013, du Franco-Malien Oxmo Puccino. Un rappeur au milieu de jazzmen? Zuber a répliqué: «On a toujours gardé un œil ouvert sur le rap. Preuve en est le concert, le même soir, de Gaël Faye, nouvelle perle française du genre.»

LE PROGRAMME COMPLET DU IN:

VENDREDI 5 AVRIL 2013

Chapiteau: Elina Duni 4tet, Dave Holland & Pepe Habichuela Flamenco 5tet feat. Josemi Carmona.

Next Step: Fredrika Stahl.

Temple: Barbouze de Chez Fior.

SAMEDI 6 AVRIL 2013:

Chapiteau: Gaël Faye, Oxmo Puccino.

Next Step: Luisa Sobral.

Temple: Baptiste Trotignon & Minino Garay «Song Song Song», Trio Reijseger Fraanje Sylla.

DIMANCHE 7 AVRIL 2013:

Chapiteau: Jacky Terrasson «Gouache» feat. Michel Portal, Stéphane Belmondo, Cécile McLorin & Minino Garay.

Next Step: Charles Pasi.

Temple: Anja Lechner & François Couturier duo.

LUNDI 8 AVRIL 2013

Chapiteau: Yilian Canizares & Ochumare, Roberto Fonseca >YO

«Nobs et Gruntz étaient des experts en instants magiques»

Lors de la conférence de presse de présentation du festival, le 17 janvier 2013, Benoît Frund a pris quelques minutes pour saluer les départs de Claude Nobs et George Gruntz. Le président du Cully Jazz a déclaré: «Durant les concerts, quelque chose de magique se produit. Nobs et Gruntz étaient des experts en instants magiques. On essaie tous les jours de leur arriver à la cheville. Leur disparition et notre grosse perte financière de l’an dernier nous rappelle que tout est éphémère. Rien n’est gagné d’avance y compris pour notre édition 2013.»

Ton opinion