Un Cyber Lion pour le canular d'Air Force One

Actualisé

Un Cyber Lion pour le canular d'Air Force One

La campagne virale faisant croire au tag de l'avion de Bush s'est octroyée, à Cannes, l'un des deux Grands Prix du jury des Cyber Lions, les oscars de la publicité en ligne.

«Nous avons créé un film viral controversé pas seulement pour être vu, mais aussi pour être débattu», explique Mark Ecko, le designer qui a réalisé le coup de l'année sur le Net.

L'homme a fait passer un message de liberté d'expression en inscrivant «Still Free» sur un des réacteurs du 747 peint aux couleurs d'Air Force One. La vidéo a passé dans le monde entier, allant jusqu'à faire douter les autorités américaines. «Obtenir le démenti de Washington, c'est une incroyable publicité, explique un membre du jury, et on retrouve là toute la puissance d'Internet.»

L'autre Grand Prix du jury a été attribué à Volkswagen pour son site permettant la personnalisation de la dernière GTI au goût de l'internaute. Ce dernier peut ensuite faire une virée virtuelle en compagnie de la belle ingénieure Helga.

Les auteurs de la campagne se sont attachés à faire «vivre» la belle en lui créant un profil sur le site MySpace avec notamment des images d'elle en vacances. Helga compte aujourd'hui plus de 8400 amis sur le site. Les premiers mois de la campagne, les ventes de la GTI étaient près de 80% supérieurs aux prévisions.

Les publicités en ligne rivalisent d'originalité. «Personne ne sait jusqu'où ça ira», se réjouissent certains publcitaires.

(laf)

Ton opinion