Vaccin anti-Covid - Un Dafalgan avant de recevoir la dose? «Pas recommandé»

Publié

Vaccin anti-CovidUn Dafalgan avant de recevoir la dose? «Pas recommandé»

Les consignes divergent quant à la prise d’antidouleurs avant ou après avoir été piqué. Les effets de ceux-ci sur l’efficacité du vaccin ne sont pas connus.

par
Yannick Weber
La prise du fameux médicament n’est pas recommandée… mais elle n’est pas formellement déconseillée non plus.

La prise du fameux médicament n’est pas recommandée… mais elle n’est pas formellement déconseillée non plus.

REUTERS

Au moment de recevoir votre dose de vaccin, la personne qui vous pique vous a sûrement donné des conseils quant à la prise de médicaments. Les témoignages récoltés montrent que ceux-ci diffèrent du tout au tout: «À ma première dose, on m’a recommandé de prendre un Dafalgan juste avant la deuxième pour prévenir les effets secondaires.» Mais aussi: «On m’a dit que je pouvais en prendre plus tard en allant me coucher, même si je ne ressentais encore rien.» Ou encore: «On m’a dit d’en prendre seulement si j’avais des effets.»

Effets sur le vaccin inconnus

Pourtant, l’OMS déclare qu’il n’est «pas recommandé de prendre des analgésiques comme du paracétamol avant la vaccination car on ignore dans quelle mesure ils pourraient amoindrir son efficacité». La nuance de langage a son importance, il n’est «pas recommandé», mais il n’est pas non plus déconseillé.

Ruée sur les pharmacies

«Nous vendons deux fois plus de Dafalgan qu’en temps normal.» Le constat, tiré par la gérante d’une pharmacie à Winterthour, serait lié à la ruée des vaccinés sur les antidouleurs pour atténuer les effets secondaires. «Ils préfèrent faire des réserves plutôt que de courir à la pharmacie une fois que les effets secondaires sont là», dit-elle. L’association cantonale des pharmaciens zurichois, elle, indique avoir constaté une augmentation de 15% des ventes ces dernières semaines, relèvent nos collègues de «20 Minuten».

Ibuprofène à éviter

Côté suisse, l’OFSP ne recommande pas non plus la prise de Dafalgan en prévention. «Comme toujours, les médicaments ne doivent être pris qu’en cas de symptômes», dit une porte-parole, tout en renvoyant vers des interviews de médecins dans les médias alémaniques… où une infectiologue déclare notamment: «Oui, vous pouvez prendre un Dafalgan avant la seconde dose.»

Le Canton de Genève va dans le même sens. «Nous conseillons la prise de paracétamol uniquement si des effets secondaires apparaissent, plutôt que de manière anticipée», dit la chargée de communication Florence Forget. Idem pour les autorités vaudoises. Toutes rappellent qu’il est, surtout, important de bien respecter le dosage maximal. En revanche, la prise d’anti-inflammatoires (ibuprofène) devrait être évitée.

Au pire, ça ne sert à rien

La question de savoir si le Dafalgan peut réduire l’efficacité du vaccin anti-Covid reste ouverte. Selon les autorités de santé américaines et l’OMS, des données sur d’autres vaccins connus tendent toutefois à montrer que la production d’anticorps est un peu affaiblie en cas de prise de paracétamol en même temps qu’une vaccination. Mais ils relèvent aussi que la différence par rapport à la situation où l’on n’en prend pas n’est pas très importante et que le vaccin restera très largement efficace même avec du Dafalgan. Ainsi, prendre du Dafalgan avant sa dose ne présente pas vraiment de risque. Tout au plus, il risque de n’avoir servi à rien du tout puisque de nombreuses personnes se sortent de la vaccination sans aucun effet secondaire.

Ton opinion

430 commentaires