Actualisé 09.11.2011 à 15:39

Thurgovie

Un dauphin succombe après une soirée techno

«Shadow» est décédé cette semaine au Connyland de Lipperswil (TG). Sa mort est le cas de trop, selon les organisations de défense des animaux.

de
hag / ofu / ap
Les défenseurs des animaux dénoncent les conditions de détentions des dauphins au Connyland.

Les défenseurs des animaux dénoncent les conditions de détentions des dauphins au Connyland.

«Shadow», un dauphin de huit ans, est décédé mardi au delphinarium Connyland de Lipperswil, près du lac de constance. Selon les organisations allemandes de protection des animaux ProWal et du forum de défense des baleines et des dauphins (WDSF) une soirée de musique électronique, organisée près du delphinarium fin octobre, en serait la cause.

Causes du décès inconnues

Le vétérinaire cantonal Paul Witzig a confirmé la mort de l'animal au «20 Minuten». «Les causes du décès ne sont pas encore connues. Connyland a exigé une autopsie. Les résultats devraient être connus dans 3 à 4 semaines», affirme-t-il.

Situation inadmissible

«C'est le septième dauphin qui meurt en trois ans dans ce parc d'attractions», s'indignent mercredi la Protection suisse des animaux et l'organisation OceanCare. A leurs yeux, les conditions de détention sont inacceptables. Une dénonciation pénale est pendante. «Il est inadmissible que le bien-être des animaux soit sacrifié sur l'autel du profit, avec la bénédiction des autorités», fulmine la présidente d'OceanCare Sigrid Lüber.

En 2010, cette organisation avait déposé une plainte pénale contre Connyland pour violation grave de la loi sur la protection des animaux. Elle est toujours pendante. «C'est incroyable que le Ministère public thurgovien et l'Office vétérinaire cantonal continuent de considérer que tout est en ordre malgré la mort d'autant de dauphins. Combien de preuves faudra-t-il encore?», s'interroge Sylvia Frey, collaboratrice scientifique auprès d'OceanCare.

«Motion déposée»

Les parlements fédéraux devront se pencher sur la question prochainement. La conseillère nationale Brigitta Gadient (PBD/GR) a déposé une motion pour l'interdiction d'importer des cétacés. Une pétition de plusieurs milliers de signatures doit être déposée la semaine prochaine à Berne.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!