Actualisé 24.06.2013 à 08:59

Genève

Un décompte montre l'ampleur de la dette

Des chiffres en perpétuelle augmentation ornent un bâtiment de la rue Voltaire. Cette initiative artistique provient du propriétaire de l'immeuble.

de
rle

Un nombre à onze chiffres orne désormais un édifice de la rue Voltaire, dans le quartier de Saint-Jean. En perpétuelle évolution, il indique le montant de la dette genevoise.

«C'est une folie rare qui a divisé les copropriétaires, indique à la «Tribune de Genève» Lorenzo Pedrazzini, co-initiateur du projet et administrateur délégué de la société propriétaire de l'édifice. Il a fallu faire fabriquer les panneaux en Allemagne pour répondre aux contraintes de la loi. Il ne restait plus qu'à développer une série d'algorithmes et un programme informatique en Irlande, et le tour était joué.»

Le décompte augmente de 180 unités toutes les 10 secondes. Il dépasse les 11 milliards de francs. «Il faut tenir compte des remboursements échelonnés et des nouveaux emprunts, réagit Roland Godel, du département des finances. Il est dès lors difficile d'afficher un chiffre correct sur la durée.»

Si la démarche est avant-tout artistique, elle cherche aussi à égayer le quartier et surtout à interpeller. L'objectif semble donc réussi.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!