Football - Un défibrillateur cardiaque pour Christian Eriksen
Publié

FootballUn défibrillateur cardiaque pour Christian Eriksen

La star danoise, victime d’un arrêt cardiaque lors de son entrée en lice à l’Euro de football samedi, va se faire implanter un défibrillateur sous la peau.

Le soutien à Christian Eriksen s’affiche sur les murs de Copenhague.

Le soutien à Christian Eriksen s’affiche sur les murs de Copenhague.

AFP

La star danoise Christian Eriksen, victime d’un arrêt cardiaque lors de son entrée en lice à l’Euro de football samedi, va se faire implanter un défibrillateur cardiaque sous la peau, a annoncé jeudi la fédération danoise.

«Après les différents examens du cœur subis par Christian il a été décidé qu’il devait porter un défibrillateur sous-cutané», connu sous le sigle de DAI (défibrillateur automatique implantable) indique la DBU dans un communiqué. «Cet appareil est nécessaire après une crise cardiaque du fait de perturbations du rythme» du cœur, précise-t-elle.

La Fédération ne donne aucune indication sur les conséquences pour la suite de la carrière du joueur de 29 ans de l’Inter Milan.

Le moment «émouvant» vécu par le toubib

Le médecin allemand de l’UEFA qui s’est occupé du joueur danois Christian Eriksen pendant son arrêt cardiaque contre la Finlande à l’Euro évoque dans un entretien publié jeudi le «moment émouvant» où le joueur est revenu à la vie. Après quelques minutes de massage cardiaque, le milieu de 29 ans a été ranimé à l’aide d’un défibrillateur, a raconté le docteur Jens Kleinefeld au groupe de médias allemand Funke.

«Environ trente secondes plus tard, le joueur a ouvert les yeux et j’ai pu lui parler directement, a dit le Dr. Kleinefeld. Ça a été un moment très émouvant car dans ce genre d’urgences, dans la vie quotidienne, les chances de succès sont bien moindres.»

Le médecin a également révélé qu’il avait regardé le joueur de l’Inter Milan et lui avait demandé: «Eh bien, êtes-vous de retour parmi nous?» Ce à quoi Eriksen a répondu: «Oui je suis de retour parmi vous». Puis: «Bon sang, je n’ai que 29 ans».

«C’est à cet instant que j’ai su que son cerveau n’avait pas été endommagé et qu’il était complètement revenu», a poursuivi le médecin.

Cette décision, prise par les spécialistes du grand hôpital danois où se trouve Eriksen depuis samedi, «a été acceptée» par le joueur et «confirmée par des spécialistes nationaux et internationaux qui recommandent ce même traitement», souligne la fédération.

Des joueurs, comme le Néerlandais Daley Blind, ont pu reprendre leur carrière après avoir été équipés de cet appareil, qui permet de contrôler et de réguler le rythme cardiaque.

L’annonce de cette intervention médicale survient à quelques heures du coup d’envoi du match Danemark – Belgique, ce jeudi à Copenhague (18h), pendant lequel un hommage du public au numéro 10 danois est prévu à la 10e minute.

(AFP)

Ton opinion

2 commentaires