Aide humanitaire: Un délégué du CICR se fait enlever au Tchad
Actualisé

Aide humanitaireUn délégué du CICR se fait enlever au Tchad

Un délégué français du CICR a été enlevé par plusieurs hommes armés lundi soir dans le village de Kawa, au Tchad, à proximité de la frontière avec le Soudan. Le collaborateur est un ingénieur agronome.

L'incident s'est produit vers 21 heures, heure locale. Le délégué, Laurent Maurice, se trouvait dans la région pour évaluer les récoltes. Avec cinq autres collègues tchadiens, il avait prévu de passer la nuit à Kawa, où le CICR soutient un cente de santé.

Le CICR ignore qui sont les ravisseurs et quels sont leurs motifs. Il est en contact avec les autorités pour résoudre la question et demande la libération sans condition de son collaborateur. Les activités dans l'est du Tchad ont été temporairement interrompues.

Il s'agit du deuxième délégué du CICR enlevé dans la région. Un autre Français, Gauthier Lefèvre, a été enlevé le 22 octobre dans le Darfour ouest (Soudan) à El Geneina. L'organisation est sans nouvelles de ce collaborateur.

(ats)

Ton opinion