Zurich: Un délinquant sexuel évite la prison
Actualisé

ZurichUn délinquant sexuel évite la prison

D.G.* a été condamné mardi par le Tribunal de district de Dietikon (ZH) pour avoir abusé sexuellement de plusieurs filles mineures. Au lieu de l'envoyer en prison, les juges lui ont donné une seconde chance.

par
Deborah Sutter / ofu
C'est ainsi que se présentait D.G. à ses futures victimes.

C'est ainsi que se présentait D.G. à ses futures victimes.

«Egoïste et sans scrupules», c'est ainsi que la procureure a qualifié le comportement de D.G.* mardi lors du procès. L'homme comparaissait devant la cour de Dietikon (ZH) pour avoir abusé de cinq filles mineures entre 2008 et 2010. Pour parvenir à ses fins, D.G.* utilisait toujours la même stratégie: il utilisait les sites de discussions Netlog ou MSN pour prendre contact avec les filles qui avaient alors entre 13 et 15 ans. Ensuite, il baratinait les victimes avec de fausses déclarations d'amour jusqu'à ce qu'un rendez-vous soit organisé. D.G.* aurait également choisi exclusivement des ados en situation difficile et donc plus vulnérables.

Cinq ans demandés

Le procureur avait demandé cinq ans de prison. Et la défense une peine maximale de dix-huit mois. Notamment parce que l'accusé avait insisté sur le fait que les adolescentes étaient consentantes lors des rapports sexuels.

Les juges n'ont pas remis en question les chefs d'accusation dressés contre D.G.*, mais ont décidé de lui donner une seconde chance. Ils ont notamment pris en compte l'enfance très difficile du jeune homme. Ce dernier a finalement écopé d'une peine de trois ans et demi. Mais, au lieu d'aller en prison, Daniel G. devra suivre un programme de réinsertion par le travail.

* Nom connu de la rédaction

Ton opinion