«Fortnite» : Un dénouement cruel pour les joueurs suisses
Publié

«Fortnite» Un dénouement cruel pour les joueurs suisses

Les teams du Vaudois 4zr, du Genevois Airwaks ou encore de l’Alémanique Arion ont toutes échoué aux portes de la grande finale des Fortnite Champion Series ce week-end.

par
lgb
Les Romands 4zr, Airwaks et Vato ont raté le coche de peu ce week-end en finale des FNCS. 

Les Romands 4zr, Airwaks et Vato ont raté le coche de peu ce week-end en finale des FNCS.

DR

Après un superbe doublé lors des deux premières semaines du championnat, les espoirs étaient grands ce week-end autour de l’équipe du Vaudois 4zr en finale européenne des Fortnite Champion Series. Malheureusement, les choses ont rapidement pris une tournure douloureuse pour la team du joueur de Renens, ainsi que pour celles de ses compatriotes Airwaks, Vato et Arion. Quant à l’Alémanique Noahreyli, il a carrément été privé de compétition en raison du bannissement du joueur autrichien Aqua.

Des problèmes techniques rageants

Considéré comme l’un des meilleurs trios de la saison, 4zr et ses deux coéquipiers français Nayte et Keziix avaient pourtant tout pour gagner sur le papier. Mais la formation a été victime de gros soucis techniques en phase de groupes: durant celle-ci, Nayte a ainsi crashé trois fois, et Keziix une. Résulat des courses, la team du Vaudois a manqué la qualification directe pour la dernière étape du tournoi en terminant à la 16e place. Même scénario pour la team composée du Genevois Airwaks, du Neuchâtelois Vato et du Français Leo, qui a raté son ticket à une place près (9e) à cause d’un bug rageant, ainsi que pour la formation de l’Alémanique Arion qui a terminé à la 12e place.

Toutes les équipes classées entre la 9e et la 16e place disposaient toutefois d’une ultime chance de se racheter lors d’un match de rattrapage aussi intense qu’inédit, avec à la clé le dernier sésame pour la grande finale. Mais là aussi, les favoris ont manqué de chance. Après avoir bataillé contre la menace d’une «Storm Surge» implacable et aligné une dizaine d’éliminations, la team de 4zr a cruellement échoué sur la 3e marche du podium, tandis que l’équipe d’Airwaks et celle d’Arion tombaient avant eux. C’est la formation du Britannique Mongraal, accompagné du Néérlandais Mitr0 et du Slovène TaySon, qui a remporté la compétition lors de la finale dimanche.

Un bannissement qui coûte cher

Autre équipe très en forme durant les premières semaines de la compétition, la team de l’Alémanique Noahreyli a elle aussi connu un destin amer, mais pour des raisons différentes. Le joueur suisse et l’Allemand Rezon ont en effet fait les frais du bannissement par Epic Games de leur coéquipier autrichien Aqua lors du troisième week-end de qualification. Suspendu initialement par l’éditeur pour «stream sniping» contre une autre team (ndlr: action de regarder la partie de son adversaire pour renseigner son équipe), le vainqueur en duo de la Fortnite World Cup s’est ensuite fait bannir durant 14 jours pour avoir publié deux tweets contrevenant aux règles d’Epic Games. En conséquence, Noahreyli a dû faire l’impasse sur la finale de ce week-end.

Ton opinion