Actualisé

Proche OrientUn député du Hamas arrêté par Tsahal

Un député du mouvement islamiste palestinien Hamas a été arrêté mardi à l'aube par l'armée israélienne près de Hébron, en Cisjordanie.

Mohammad al-Til, libéré par Israël il y a près d'un an après trois années de détention, a été arrêté par des soldats israéliens à son domicile au sud de Hébron, ont précisé à l'AFP son frère Osmane al-Til et des témoins.

En soirée, un porte-parole de l'armée israélienne a confirmé à l'AFP que «Mohammad al-Til, un parlementaire du Hamas, a été arrêté mardi à l'aube».

Cette arrestation porte à quatre le nombre de députés du mouvement islamiste récemment replacés en détention par Israël, selon des sources au sein du Hamas.

Le dernier en date, Nayef Rajoub, frère de Jibril Rajoub, un dirigeant du Fatah, parti du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, avait été arrêté le 1er décembre près de Hébron.

Le 10 novembre, un autre député du Hamas, Mahmoud al-Ramahi, avait été arrêté à son domicile à El-Bireh, localité limitrophe de Ramallah (Cisjordanie), moins d'un mois après un autre parlementaire du mouvement à Hébron, Hatem Qafaich.

Tous les quatre faisaient partie des dizaines de parlementaires et ministres du Hamas arrêtés par Israël à la suite de la capture du soldat israélien Gilad Shalit en juin 2006 par des groupes armés palestiniens, dont la branche militaire du Hamas, à la lisière de la bande de Gaza.

En juin 2007, le Hamas, considéré par Israël comme un mouvement terroriste, a pris le contrôle de la bande de Gaza, en y délogeant les forces loyales au président Abbas.

str-he-chw/cnp (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!