Suède: Un député expose ses parties intimes sur internet
Actualisé

SuèdeUn député expose ses parties intimes sur internet

Lars Ohly, 56 ans, du Parti de gauche, voulait montrer sur Instagram un tatouage du logo du club de football de Liverpool qu'il venait de se faire faire sur la jambe. Mais on y voyait aussi son pénis.

«Haha, il se trouve que j'ai mis une photo sur Instagram qui en montrait plus que souhaité. Rectifié maintenant», a-t-il écrit sur Twitter

«Haha, il se trouve que j'ai mis une photo sur Instagram qui en montrait plus que souhaité. Rectifié maintenant», a-t-il écrit sur Twitter

Immédiatement, l'image a suscité les sarcasmes des internautes, ce qui a poussé son auteur à la supprimer. «Haha, il se trouve que j'ai mis une photo sur Instagram qui en montrait plus que souhaité. Rectifié maintenant», a-t-il écrit sur Twitter.

M. Ohly a raconté au quotidien Aftonbladet qu'il bronzait dans le jardin de sa résidence secondaire au moment de la photo.

Des confrères de la classe politique se sont moqués de lui. «Félicitations d'être parvenu après toutes ces années à cette authentique percée publique!», a écrit sur Twitter le ministre des Affaires étrangères, le conservateur Carl Bildt.

«Aujourd'hui j'ai décidé de ne pas commencer à utiliser Instagram», a écrit le successeur de M. Ohly à la tête du Parti de gauche, Jonas Sjöstedt.

La mésaventure rappelle celle d'Anthony Weiner, démocrate américain qui veut devenir maire de New York et se trouve en difficulté après avoir avoué mardi avoir envoyé (volontairement) une photo de son pénis à une jeune femme.

En 2011, M. Weiner avait déjà dû renoncer à son siège à la Chambre des représentants après avoir envoyé par erreur sur Twitter une photo de son slip bombé en gros plan. Le cliché était en principe destiné à une étudiante qui le suivait sur le réseau social. (afp)

Ton opinion