Genève: Un député saisit le Conseil d'Etat à propos de la laïcité

Actualisé

GenèveUn député saisit le Conseil d'Etat à propos de la laïcité

Le refus de l'Instruction publique de monter l'Arche de Noé divise. Ce mardi, il a précisé qu'il n'excluait pas de monter cet opéra ultérieurement.

par
Jérôme Faas
L'Orchestre de chambre de Genève propose chaque années des concerts qui s'adressent à tous les élèves de la 3P à la 5P (soit 6 à 8 ans).

L'Orchestre de chambre de Genève propose chaque années des concerts qui s'adressent à tous les élèves de la 3P à la 5P (soit 6 à 8 ans).

Que monter L'Arche de Noé, opéra pour enfants au thème biblique, ait été jugé contraire au principe de laïcité par la direction générale du Département de l'instruction publique (DIP) a stupéfait le député PLR Jean Romain. Il a donc interpellé ce mardi le Conseil d'Etat via une question écrite, quêtant les raisons de la «censure».

Le DIP, lui, a tenu à préciser que «la possibilité d'exécuter cette œuvre ultérieurement n'a pas été abandonnée», peut-être en renforçant l'encadrement autour de cette opération. Il a aussi noté que si les raisons liées à la laïcité ont été déterminantes dans sa décision, la version traduite en français ne faisait pas l'unanimité sur le plan artistique et que chanter l'opéra en anglais ajoutait «une forte complexité avec des jeunes enfants».

Ton opinion