Eurovision: Un député turc raille Conchita Wurst
Actualisé

EurovisionUn député turc raille Conchita Wurst

Après la victoire du travesti autrichien à l'Eurovision samedi, un haut responsable turc s'est déclaré ravi que son pays n'ait ni participé, ni diffusé l'émission.

Un haut responsable du parti islamo-conservateur au pouvoir en Turquie a raillé lundi la victoire d'un travesti autrichien au concours de chanson Eurovision, se déclarant ravi que son pays n'ait ni participé, ni diffusé l'émission.

«Quand je vois le candidat de l'Autriche qui a remporté le concours de chanson de l'Eurovision, je suis ravi que nous n'y participions plus», s'est réjoui le président de la commission parlementaire des Affaires étrangères, le député du Parti de la justice et du développement (AKP) Volkan Bozkir, sur son compte Twitter.

L'édition 2014 du concours a été remportée haut-la-main par Conchita Wurst, une drag queen à barbe dont la victoire a été largement saluée comme un message de «tolérance» adressé à la communauté homosexuelle.

Conchita Wurst, candidate à l'Eurosong»

Après y avoir participé à trente-quatre occasions, la Turquie n'a pas présenté de candidat à l'Eurovision depuis 2013 pour dénoncer le système de vote qu'elle a jugé malhonnête.

Dans la foulée, la chaîne de télévision publique TRT, jugée très proche du gouvernement islamo-conservateur qui dirige le pays depuis 2002, a refusé de diffuser le concours.

A l'inverse de ce qui se passe dans de nombreux pays musulmans, l'homosexualité n'est pas pénalement réprimée en Turquie mais l'homophobie y est largement répandue et souvent accompagnée de violences.

En 2010, la ministre de la Famille et de la Femme Aliye Selma Kavaf, membre du parti du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, avait qualifié l'homosexualité de «maladie» devant être «soignée», suscitant un tollé parmi les militants gays. (afp)

Ton opinion