Foot - Super League: Sion et Servette n'ont pas réussi à se départager
Actualisé

Foot - Super LeagueSion et Servette n'ont pas réussi à se départager

Le derby du Rhône s'est à nouveau soldé sur un match nul, samedi à Tourbillon (1-1). Ce partage des points n'arrange personne.

par
Sport-Center

Le Servette FC n'a pas attendu l'arrivée tardive à Tourbillon de ses fans, bloqués dans le train à Renens, pour prendre le deuxième derby du Rhône à son compte. Alignés dans un équilibré 4-1-4-1, les Genevois ont affiché leur détermination dès les premiers instants, taclant dans les pieds des joueurs du FC Sion dès que l'occasion se présentait.

Les hommes d'Alain Geiger ont d'ailleurs réalisé leur meilleure mi-temps depuis bien quelque temps. Sur un coup franc de Sébastien Wüthrich, Gaël Ondoua, de la tête, faisait frissonner une première fois les 11800 spectateurs présents à la 18e. Mais sa reprise passait à côté du but gardé par Anton Mitryushkin, en raison de la blessure de Kevin Fickentscher.

La récompense pour les Servettiens est tombée un quart d'heure plus tard. Parti de la gauche et profitant d'un relais avec Dennis Iapichino, Alex Schalk a passé toute la défense valaisanne en revue avant de parfaitement ouvrir son pied droit. L'angle était fermé mais l'action de l'attaquant grenat, dernier geste compris, était splendide.

Meilleur que les Sédunois dans le jeu, les visiteurs n'en demeurent pas moins fragiles cette saison. Un défaut qui s'est une fois de plus vérifié samedi soir. Alors qu'Anthony Sauthier et ses partenaires avaient tout pour renouer avec une victoire qui les fuit depuis deux mois, ils se sont créé tout seul le but égalisateur. Sur un long ballon valaisan, Jérémy Frick a hésité à sortir, Vincent Sasso s'est rendu coupable d'un tacle fautif et le FC Sion s'est vu accorder un penalty qu'il n'espérait même pas. Seydoux Doumbia l'a transformé en force: 1-1.

La troupe de Stéphane Henchoz s'en sortait très bien, elle qui n'a rien montré de convaincant, à un point où cela devient franchement inquiétant. Christian Constantin, qui n'a pas goûté à la prestation des siens, a d'ailleurs passé la dernière demi-heure debout, à côté du banc de son équipe. Ce qui n'a rien changé à la physionomie de la rencontre. En possession du ballon mais inoffensif dans les trente derniers mètres, le Servette FC n'est pas parvenu à forcer la décision. Valaisans et Genevois ont donc obtenu un point chacun, qui n'arrange ni l'un, ni l'autre.

Sion - Servette 1-1 (1-1)

Stade de Tourbillon, 11800 spectateurs. Arbitre: Lionel Tschudi.

Buts: 34e Schalk 0-1; 40e Doumbia (pen.) 1-1.

Sion: Mitryushkin; Abdellaoui, Ndoye, Ruiz, Facchinetti; Song; Fortune, Toma, Grgic (67e Uldrikis), Itaitinga (82e Zock); Doumbia (69e Luan). Entraîneur: Stéphane Henchoz.

Servette: Frick; Sauthier, Rouiller, Sasso, Iapichino; Stevanovic, Cognat, Ondua, Tasar; Wüthrich (75e Imeri, 90e Routis); Schalk (84e Kyeï). Entraîneur: Alain Geiger.

Avertissements: Toma (12e, jeu dur), Ondoua (45e, antijeu), Abdellaoui (54e, jeu dangereux), Tasar (80e, jeu dur), Luan (83e, antijeu), Ruiz (89e, jeu dur).

Xamax s'impose

Vainqueur 2-0 de Lucerne samedi, le club neuchâtelois - qui grimpe provisoirement au 8e rang du classement - a enfin trouvé la solution à domicile. Plus d'infos ici.

Ton opinion