Blu-ray de la semaine: Un dernier frisson avant l'arrivée du printemps
Actualisé

Blu-ray de la semaineUn dernier frisson avant l'arrivée du printemps

Gagnez des DVD et Blu-ray de «La reine des neiges», qui a permis à Disney de remporter l'Oscar du Meilleur film d'animation et celui de la Meilleure chanson originale.

par
Catherine Magnin

Il n'y a pas vraiment eu d'hiver cette année, sauf sur les écrans de cinéma avec «La reine des neiges». Ce film d'animation adapté d'un conte d'Andersen a régalé le spectateur avec une débauche de flocons, de glaçons et de frimas.

Deux princesses se partagent le haut de son affiche. Elsa, l'aînée destinée à devenir reine, est incapable de contrôler sa capacité à transformer tout ce qu'elle touche en glace. Ses parents l'ont séparée de sa cadette, Anna, de peur qu'elle ne la blesse par inadvertance. Le jour de son couronnement, le don d'Elsa éclate au grand jour et déclenche un hiver mortel sur tout son royaume.

C'est à la fois le début de son exil, et, paradoxalement, de son épanouissement, puisque la «méchante» Elsa va s'éclater en laissant libre cours à son don. Il faudra toute la ténacité d'Anna pour que la reine retrouve sa lucidité...

La maîtrise technique à l'œuvre dans «La reine des neiges» est ébouriffante, mais jamais gratuite. Les scènes visuellement le plus spectaculaires sont toujours au service de la caractérisation des personnages. La même remarque s'applique aux séquences chantées, qui occupent tout de même près d'un quart de la durée totale du film. Un régal.

«La reine des neiges»

De Chris Buck et Jennifer Lee.

Disponible dès le 20 mars.

Film: ****

Bonus: pas vu.

Prêter sa voix, ça paie

Combien a touché Dany Boon pour faire la voix française d’Olaf, le bonhomme de neige de «La reine des neiges»? «Confidentiel», répond-on chez Disney. Parions que le chiffre outrepasse le barème officiel des doubleurs professionnels en France, lequel préconise 112,40 euros (137 fr.) pour un rôle de 1 à 6 lignes de texte nécessitant une demi-journée de travail. Les stars toucheraient entre 50 000 et 100 000 euros, et «ça peut aller même au-delà», selon un agent spécialisé cité par «Le Parisien».

Ton opinion