Chasse à l'homme au Canada: Un des derniers câlins du couple avant d'être tué
Actualisé

Chasse à l'homme au CanadaUn des derniers câlins du couple avant d'être tué

La traque de deux jeunes Canadiens soupçonnés de trois meurtres récents dans l'ouest du Canada se poursuit. La police a diffusé la dernière vidéo des deux touristes, deux jours avant leur mort.

par
cga/afp

La police a dépêché mercredi des renforts dans une région reculée et marécageuse du centre du Canada, près de la baie d'Hudson, pour y traquer deux jeunes suspects en cavale, accusés du meurtre involontaire d'un homme et soupçonnés de celui de deux touristes étrangers. Kam McL., 19 ans, et Bryer S., 18 ans, ont été formellement accusés mercredi soir du «meurtre involontaire» de Leonard D., habitant de Vancouver et âgé de 64 ans, a annoncé la Gendarmerie royale (GRC, police fédérale).

Jusque-là non identifié par les autorités, Leonard D. avait été «retrouvé sans vie le 19 juillet près d'une halte routière située à environ 2 km au sud d'un véhicule incendié» dans les terres sauvages du nord de la Colombie-Britannique, est-il précisé dans un communiqué.

Les deux meurtriers présumés sont également soupçonnés d'avoir tué par balle l'Australien Lucas F. et sa petite amie américaine Chynna D. en Colombie-Britannique, à quelque 500 km plus au nord du lieu du décès de Leonard D., «un mari et un père aimant», selon sa famille, citée par la police. La police canadienne a diffusé mercredi la dernière vidéo des deux touristes, lors d'un arrêt dans une station-service le 13 juillet, deux jours avant leur mort. Ils s'étaient lancés dans un road trip à travers le Canada. Sur les images on les voit s'embrasser avant de reprendre la route.

Alors que leur traque se poursuit à plus de 3000 km à l'est de ces trois homicides, «des mandats d'arrestation pancanadiens ont été lancés contre Kam McL. et Bryer S.», a annoncé la Gendarmerie royale.

Des renforts ont été envoyés dans la région de Gillam, dans la forêt boréale à l'ouest de la baie d'Hudson, à quelque 1000 km au nord de Winnipeg (centre), après la découverte, lundi soir, du «véhicule RAV4 à bord duquel se déplaçaient les deux hommes (...) en feu». «Nous avons envoyé des renforts dans cette zone, il va y avoir une importante présence policière», avec notamment des barrages établis sur les deux principales routes, a averti la GRC mercredi.

Cette région est composée «de marécages et de forêts denses» et est parfois visitée par des ours polaires, a souligné Dwayne Forman, maire de Gillam, 1200 habitants, sur la chaîne CBC.

«Une seule route y mène et permet d'en sortir», a-t-il précisé.

Les deux jeunes hommes ont été aperçus pour la dernière fois dimanche en Saskatchewan (ouest) à bord d'un SUV Toyota RAV4. Le ministre canadien de la Sécurité publique a assuré à la presse mercredi que les autorités prenaient «très, très au sérieux» cette affaire et que «la police prendrait toutes les mesures nécessaires» pour retrouver les auteurs des trois meurtres.

Dans un revirement, la Gendarmerie royale avait annoncé mardi que les deux Canadiens, d'abord considérés comme portés «disparus», étaient en fuite et qu'ils étaient désormais considérés comme «suspects» dans la mort de l'Australien Lucas F., fils d'un haut responsable de la police australienne, de sa petite amie américaine, et d'un troisième homme.

Les corps sans vie du couple, parti en voyage vers l'Alaska, ont été retrouvés le 15 juillet le long d'une route dans le nord de la Colombie-Britannique, près du Yukon. La police a prévenu mercredi soir qu'«il est possible que Kam McL. et Bryer S. se déplacent à bord d'un nouveau véhicule ou à pied, ou qu'ils se soient séparés». «Si vous les voyez (...), appelez votre service de police immédiatement», a averti la GRC, appelant la population à «ne pas s'approcher» des suspects, considérés comme «armés» et «dangereux».

Ton opinion