Bienne (BE): Un des gymnases biennois pourrait disparaître
Actualisé

Bienne (BE)Un des gymnases biennois pourrait disparaître

L'un des trois gymnases de la Ville de Bienne pourrait fermer en raison du plan d'économies du canton de Berne.

Le gymnase de la rue des Alpes accueille des élèves alémaniques et francophones

Le gymnase de la rue des Alpes accueille des élèves alémaniques et francophones

Le programme d'austérité du canton prévoit notamment une réorganisation des gymnases biennois en un établissement francophone et en un établissement germanophone.

C'est le gymnase bilingue de la rue des Alpes qui pourrait être sacrifié sur l'autel du programme d'austérité présenté vendredi. «La réduction du nombre des gymnases à Bienne de trois à deux touche très fortement le gymnase de la rue des Alpes qui est en soi le plus petit gymnase des trois», a expliqué lundi son recteur Pierre Buchmüller sur les ondes de Radio Jura bernois (RJB).

Le gymnase de la rue des Alpes accueille une division gymnasiale et une division de l'Ecole supérieure de commerce. Cet établissement compte au total 12 classes francophones, 12 classes alémaniques et 5 classes bilingues pour un total de 559 élèves, selon le site internet de l'établissement. Avec l'école de commerce, cette institution n'est pas la plus petite des trois écoles, a relevé le recteur.

Personnel «sous le choc»

Le personnel des trois gymnases biennois, le gymnase bilingue de la rue des Alpes, le gymnase français des Prés de la Rive et le gymnase germanophone du Seeland, a été informé de la situation lors d'une séance vendredi. «Nous avons été sous le choc», a souligné le recteur. «Il y a beaucoup d'amertume», a-t-il ajouté sur RJB.

Le Grand Conseil bernois devra encore se prononcer sur le programme d'austérité de 88 mesures lors de sa session de novembre. Le plan du gouvernement passe par une réduction des services publics et une hausse des recettes pour parvenir à des budget équilibrés dès 2014. (ats)

Ton opinion