Employés du CICR enlevés aux Philippines: Un des otages va être libéré
Actualisé

Employés du CICR enlevés aux PhilippinesUn des otages va être libéré

Les rebelles islamistes qui ont kidnappé trois membres du Comité international de la Croix Rouge (CICR) dans le sud des Philippines ont accepté de libérer l'un des otages, a affirmé jeudi le président de la Croix-Rouge locale.

Selon le sénateur Richard Gordon, cité par l'AFP, l'un des leaders du groupe islamiste Abou Sayyaf, Albader Parad, a accepté de relâcher un des otages alors que l'armée a de son côté consenti à un «redéploiement» de ses effectifs dans la zone.

«L'armée va se redéployer en dehors du secteur de façon à ce que l'un de nos collègues puisse être libéré», a déclaré M. Gordon.

La Philippine Mary Jean Lacaba et ses deux collègues, le Suisse Andreas Notter et l'Italien Eugenio Vagni, ont été enlevés le 15 janvier sur l'île de Jolo alors qu'ils visitaient une prison.

(ats)

Ton opinion