Scandale à la Fifa: Un des vice-présidents est révoqué
Actualisé

Scandale à la FifaUn des vice-présidents est révoqué

La Confédération d'Amérique du nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf) a décidé jeudi de révoquer son président Jeffrey Webb, aussi vice-président de la Fifa.

«Conformément aux statuts de la Concacaf, le comité exécutif a révoqué à titre provisoire de leurs fonctions Jeffrey Webb et Eduardo Li (membre du comité exécutif, NDLR) et a nommé Alfredo Hawit, jusque-là vice-président, au poste de président de la Concacaf», a-t-elle annoncé dans un communiqué. Le secrétaire général de l'organisation basée à Miami (Floride) Enrique Sanz a par ailleurs été mis en disponibilité.

Webb, président de la Fédération de football des îles Cayman, avait succédé en 2012 à la tête de la Concacaf au très controversé Jack Warner qui a également été inculpé par la justice américaine. Au titre du président de la Concacaf, il faisait partie du comité exécutif de la FIFA dont il était aussi l'un des vice-présidents.

La Concacaf a également annoncé qu'elle confiait aux présidents des Fédérations canadienne Victor Montagliani, américaine Sunil Gulati et mexicaine Justino Compean «la tâche de former une commission chargée d'évaluer le déroulement des opérations commerciales de la Concacaf à la lumière des récentes révélations». «Nous sommes profondément déçus par les affirmations de la justice qui montrent qu'encore une fois la Concacaf a été victime de fraudes», a souligné Alfredo Hawit. «Nous continuons à coopérer pleinement avec l'enquête des autorités», a-t-il conclu.

(afp)

Ton opinion