Prison péruvienne: Un détenu tue sa copine, l'enterre dans sa cellule
Actualisé

Prison péruvienneUn détenu tue sa copine, l'enterre dans sa cellule

Un Néerlandais, emprisonné au Pérou, a tué sa compagne et a ensuite caché son corps dans sa cellule.

Un détenu néerlandais, incarcéré au Pérou pour trafic de drogue, a avoué avoir assassiné sa compagne péruvienne lors d'une visite dans sa prison surpeuplée de Lima et l'avoir enterrée dans sa cellule il y a plus de trois mois, a annoncé lundi la police locale.

Jason Sanford Staling Conquet, 32 ans, est passé aux aveux quand les autorités l'ont interrogé sur l'odeur fétide qui émanait d'une partie de sa cellule où il avait construit un mur en ciment, précise la police nationale dans un communiqué.

«Le Hollandais a reçu la visite de sa compagne, Leslie Paredes Silva (22 ans, péruvienne) en août, à une date qui n'a pas encore été déterminée; apparemment une dispute a éclaté et le détenu a fini par la pendre», a déclaré le président de l'Institut national pénitentiaire (Inpe), Wilson Hernandez à la radio RPP.

Incarcéré pour six ans

Après les aveux du Néerlandais, les forces de l'ordre ont déterré le cadavre qui a été transféré à la morgue de Lima lundi.

Sanford Staling purge actuellement une peine de six ans et huit mois de prison pour trafic de drogue, après avoir déjà été incarcéré six ans pour le même crime, a indiqué à l'AFP une source au sein de la prison de Lurigancho.

Un ancien directeur de l'Inpe, Wilfredo Pedraza, a dénoncé «l'absence quasi complète de contrôle» à Lurigancho, estimant que «le fait qu'une visiteuse ne sorte pas de prison aurait dû entraîner immédiatement une enquête de police».

Le directeur actuel de l'Inpe a rejeté la responsabilité sur la police, en charge selon lui de la sécurité à l'intérieur et l'extérieur du bâtiment.

Autre Néerlandais en prison au Pérou

La police assure de son côté qu'elle va ouvrir une enquête et que les agents défaillants seront durement sanctionnés.

L'établissement, construit dans les années 60 pour accueillir 2000 prisonniers, en héberge actuellement quatre fois plus.

Un autre Néerlandais est incarcéré au Pérou dans une affaire d'assassinat. Joran van der Sloot, 23 ans, a été inculpé en juin du meurtre de la Péruvienne Stephany Flores, 21 ans, fin mai à Lima. Il est aussi le principal suspect de la disparition en mai 2005 sur l'île d'Aruba d'une étudiante américaine de 18 ans, Natalee Holloway, dont le corps n'a jamais été retrouvé. (afp)

Ton opinion