Cuba - Un deuxième joueur de baseball fait défection aux Etats-Unis
Publié

CubaUn deuxième joueur de baseball fait défection aux États-Unis

Après César Prieto il y a une semaine, c’est au tour de Lazaro Blanco d’abandonner la délégation cubaine qui vient de disputer le tournoi pré-olympique des Amériques en Floride.

«Lazaro Blanco a décidé de rester aux États-Unis, en violation de son contrat avec l’équipe mexicaine Saraperos del Saltillo», a déclaré la Fédération cubaine de baseball suite au départ du joueur. (Photo Jung Yeon-je / AFP)

«Lazaro Blanco a décidé de rester aux États-Unis, en violation de son contrat avec l’équipe mexicaine Saraperos del Saltillo», a déclaré la Fédération cubaine de baseball suite au départ du joueur. (Photo Jung Yeon-je / AFP)

AFP

Lazaro Blanco, le meilleur lanceur de baseball cubain, a annoncé jeudi avoir quitté l’équipe et décidé de rester aux États-Unis après le tournoi pré-olympique des Amériques en Floride, deuxième joueur à faire ainsi défection en une semaine.

C’est «une décision que j’ai prise depuis la Floride» mais «cela ne veut pas dire que je vais jouer au baseball» aux États-Unis, a déclaré le joueur de 35 ans à la chaîne Telemundo 51 de Miami, selon des extraits d’interview diffusés via Facebook. «Ce qui est important, c’est que je me sens bien avec la décision que j’ai prise et bon, c’est une nouvelle vie que je vais commencer maintenant», a-t-il ajouté.

Dans un bref communiqué publié par Jit, le média officiel de l’Institut cubain des sports (Inder), la Fédération cubaine de baseball a confirmé que «Lazaro Blanco a décidé de rester aux États-Unis, en violation de son contrat avec l’équipe mexicaine Saraperos del Saltillo».

C’est le deuxième joueur à abandonner la délégation en une semaine, après le départ de César Prieto, considéré comme l’un des meilleurs talents du base-ball cubain et parti le 26 mai, quelques heures seulement après être arrivé aux États-Unis. Jeudi, le psychologue de l’équipe, Jorge Sile Figueroa, a également fait défection, a indiqué à l’AFP une source proche de l’équipe, ce que n’a pas confirmé la fédération.

Après le départ de Prieto, la fédération avait critiqué sa décision, l’estimant «contraire à l’engagement pris vis-à-vis du peuple et de l’équipe» et «générant du dégoût chez ses coéquipiers et les membres de la délégation».

Après deux défaites face au Venezuela puis au Canada, l’équipe cubaine de baseball, le sport national sur l’île, a raté sa qualification aux Jeux olympiques pour la première fois de son histoire, provoquant la consternation dans le pays.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires