Actualisé 03.03.2020 à 20:04

Vaud

Un second mort dans la fusillade de Grandson

Le Suisse de 22 ans qui était dans un état critique suite aux coups de feu tirés samedi dans un appartement de Grandson (VD) est décédé.

Les coups de feu tirés samedi dans un appartement de Grandson ont fait un second mort. Le Suisse de 22 ans qui était dans un état jugé critique est décédé durant la nuit de lundi à mardi. Une affaire de stupéfiants serait à l'origine du drame.

1 / 13
Le procureur de la république française Etienne Manteaux (à droite) dévoile le mardi 10 mars dans son bureau à Besançon que l'auteur présumé de la fusillade dans le Nord vaudois a été arrêté la veille. Âgé de 20 ans il a admis les faits.

Le procureur de la république française Etienne Manteaux (à droite) dévoile le mardi 10 mars dans son bureau à Besançon que l'auteur présumé de la fusillade dans le Nord vaudois a été arrêté la veille. Âgé de 20 ans il a admis les faits.

20 minutes
Les scellés de la police ont été posés samedi sur la porte du studio où s'est produit la fusillade.

Les scellés de la police ont été posés samedi sur la porte du studio où s'est produit la fusillade.

Frédéric Nejad Toulami
Une des balles tirées dans le studio du supposé dealer de Grandson a traversé la pièce, brisant la double-fenêtre du logement...

Une des balles tirées dans le studio du supposé dealer de Grandson a traversé la pièce, brisant la double-fenêtre du logement...

Frédéric Nejad Toulami

Samedi dernier, des coups de feu ont été tirés à la mi-journée dans un appartement de la rue Basse, à Grandson. Dans l'immeuble, les gendarmes ont trouvé cinq hommes, dont quatre étaient blessés. Deux d'entre eux, un homme de la région âgé de 27 ans et un Suisse de 22 ans domicilié à Zurich, sont décédés à l'hôpital des suites de leurs blessures par balles. Le premier dans la nuit de dimanche à lundi; le second la nuit suivante.

Sortis de l'hôpital

Les deux autres blessés, moins grièvement touchés, ne sont plus hospitalisés. Un homme de 22 ans, qui avait été retrouvé dans un hôpital zurichois où il avait fui, a été transféré dans le canton de Vaud pour y être entendu. Plusieurs suspects ont été interpellés, a indiqué la police sans donner davantage de détails.

Grosse intervention à Grandson

Des coups de feu auraient été entendus samedi en pleine ville. Les forces de l'ordre confirment une vaste intervention.

Cette affaire avait nécessité l'engagement d'importants moyens, dont deux hélicoptères de la Rega et quatre ambulances. (nxp/ats)

Plusieurs suspects bossaient ensemble

Selon nos informations, la police s'est rendue lundi aux Ateliers CFF d'Yverdon-les-Bains où travaillait la première victime du drame, afin d'emmener pour un interrogatoire son frère qui y est aussi employé. Il a ensuite pu réintégrer son lieu de travail, contrairement à deux autres collaborateurs, des frontaliers français, également interpellés, et qui figurent désormais comme suspects. D'autres collègues frontaliers, absents sur leur lieu de travail lundi, seraient aussi recherchés.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!