Bolivie: Un diplomate américain déclaré persona non grata

Actualisé

BolivieUn diplomate américain déclaré persona non grata

Le président bolivien Evo Morales a déclaré lundi persona non grata en Bolivie le deuxième secrétaire de l'ambassade américaine à La Paz, Francisco Martinez.

Celui-ci est soupçonné d'avoir conspiré contre le gouvernement bolivien.

«J'ai décidé aujourd'hui de déclarer persona non grata Francisco Martinez, un Nord-américain Mexicain (d'origine) qui travaille à l'ambassade des Etats-Unis», a déclaré M. Morales au palais présidentiel. Il s'exprimait lors d'un discours à l'occasion d'une passation de pouvoir à la tête de la police bolivienne.

Evo Morales a accusé le diplomate d'avoir été «en contact permanent avec des groupes d'opposants, durant tout le processus de la conspiration» qui selon lui s'est tenue en septembre dernier, au moment de protestations violentes dans des provinces du pays tenues par l'opposition de droite au gouvernement de La Paz. (ats)

Ton opinion