Un diplomate suisse soupçonné d'enlèvement d'enfant
Actualisé

Un diplomate suisse soupçonné d'enlèvement d'enfant

Un diplomate suisse et son épouse sont soupçonnés d'avoir soustrait à une jeune fille ougandaise son enfant au Kenya.

Les autorités enquêtent contre le Suisse et son épouse - une ancienne reine de beauté ougandaise - pour enlèvement d'enfant, traite d'enfant et fausse déclaration. La police de Nairobi réagit à une plainte de l'organisation «Children's Legal Action Network» fondée par l'UNICEF, qui fournit une aide juridique à la jeune femme de 25 ans.

Selon la plainte, le couple a enlevé un jeune enfant et falsifié des documents pour empêcher que la mère puisse le récupérer. Le Suisse, qui en tant que collaborateur des Nations Unies bénéficie du statut diplomatique, n'a pas voulu s'exprimer sur ce qui lui est reproché. Son avocat Ian Maina a cependant déclaré que la mère a remis l'enfant de son plein gré au couple.

La mère prétend que le couple a d'abord proposé son aide, peu après la naissance de l'enfant, offrant des habits et une aide financière. Le couple lui aurait ensuite proposé d'habiter avec lui puis l'aurait invitée à un voyage en Suisse. Lorsqu'elle est revenue d'Ouganda où elle s'est rendue pour les formalités de visa, le couple était parti avec l'enfant. (ap)

Ton opinion