Actualisé 26.11.2014 à 22:14

Espagne

Un dirigeant arrêté pour «apologie du terrorisme»

Un dirigeant historique des Groupes de résistance antifasciste du premier octobre (GRAPO, extrême gauche), Suso Cela Seoane, a été arrêté avec deux autres personnes, selon le ministère de l'Intérieur.

«La garde civile a arrêté aujourd'hui trois personnes en tant qu'auteurs présumés d'un délit d'apologie du terrorisme», a affirmé le ministère dans un communiqué.

Il cite Suso Cela Seoane, «ex-prisonnier de l'organisation terroriste PCE(r)-GRAPO, arrêté à La Corogne (Galice, nord-ouest)».

Juan Manuel Olarieta Alberdi, avocat des prisonniers de cette organisation, a été arrêté près de Madrid et Aitor Cuervo Taboada, à Santo Domingo de la Calzada dans la Rioja (centre).

Les autorités leur reprochent d'avoir, pendant une conférence anticapitaliste des 22 et 23 novembre 2013, «lancé une multitude de consignes en faveur de la lutte armée et des prisonniers de l'organisation terroriste PCE(r) - Grapo, enjoignant l'assistance à y participer», affirme le ministère.

Issu d'une famille dont plusieurs membres appartenaient aux Grapo, Jesus Cela Seoane, avait été remis en liberté le 21 juin 2013, après 23 ans passés derrière les barreaux.

Les Grapo ont été créés en 1975, un mois et demi avant la mort du dictateur espagnol Francisco Franco.

Ce mouvement, se réclamant d'une idéologie marxiste, a été accusé d'un millier d'actions violentes entre juin 1975 et juin 2003, dont 80 assassinats et tentatives de meurtre, et 339 attentats à l'explosif et tentatives d'attentat. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!