Un e-mail critique met le feu chez Deutsche Telekom
Actualisé

Un e-mail critique met le feu chez Deutsche Telekom

HAMBOURG – Un employé se plaint de l'arrogance du management. Le big boss s'explique. Une première.

Tout a commencé il y a deux semaines. Un technicien mécontent de la frustration provoquée par les mesures d'économie et de restructuration a protesté par e-mail auprès du grand patron de Deutsche Telekom, René Obermann. Le courrier a été répliqué des milliers de fois, a fait le tour des syndicats et de l'entreprise et a fini publié sur le Net. L'employé y critique l'arrogance, la suffisance et le manque de scrupules du management.

Le message a fait mouche et semble toucher un point sensible. Car le grand patron de l'opérateur s'est fendu avant-hier d'une lettre adressée à l'ensemble des collaborateurs dans le but de calmer le jeu.

Selon le quotidien en ligne Spiegel Online, c'est le plan de restructuration Obermann qui a mis le feu aux poudres. Pour appliquer son concept de T-Service, Deutsche Telekom devra se séparer de 32 000 collaborateurs. Ceux qui restent gagneront moins, travailleront davantage et devront être plus flexibles. «Nous devons faire des réformes urgentes et accepter pour cela d'être insultés publiquement, écrit René Obermann. Mais il est incorrect qu'un collaborateur critique les services des Deutsche Telecom et mette la pression sur ses collègues.»

(gim)

Ton opinion