Un écolier aveugle après avoir joué à «Warcraft»
Actualisé

Un écolier aveugle après avoir joué à «Warcraft»

La cyber-dépendance touche de plus en plus de Chinois et vient de faire une nouvelle victime.

Depuis que les vacances scolaires ont débuté, Xiao Yu, jeune écolier chinois de 16 ans, a passé plus de dix heures par jour à jouer à «World Of Warcraft» («WoW»). Mal lui en a pris, car après avoir ressenti de fortes douleurs aux yeux, ses parents l'ont immédiatement amené aux urgences, où les médecins ont diagnostiqué un décollement de la rétine. Mais il était déjà trop tard, en effet le malheureux avait déjà perdu l'usage de la vue.

Si la perte de la vision est un cas exceptionnel, une étude réalisée par la China Youth Association of the Internet en 2005 montre que 13% des Chinois âgé de 13 à 17 ans souffrent de graves problèmes de dépendance aux jeux en réseau. La dépendance peut également générer des comportements autodestructeurs, comme celui de Xiao Song, un autre étudiant chinois, qui a tenté de mettre fin à ses jours quand sa connexion Internet a été coupée. Les autorités chinoises sont bien conscientes du problème et le prennent au sérieux.

En 2005 elles ont ouvert à Pékin une clinique dédiée à la lutte contre la cyberdépendance, qui accueille des patients de 14 à 24 ans totalement désocialisés. Ces derniers ont, pour leur grande majorité, quitté l'école et souffrent de dépression ou de phobie sociale. D'après le Dr. Tao Ran, psychiatre depuis plus de vingt ans, qui supervise cette clinique, plus de 2,5 millions de Chinois souffrent aujourd'hui de cyberdépendance, et ce chiffre devrait augmenter dans les prochaines années.

Selsa Maadi

Ton opinion