Haute-Savoie: Un éducateur inculpé d'agressions sexuelles
Actualisé

Haute-SavoieUn éducateur inculpé d'agressions sexuelles

Les faits se sont produits à la Roche-sur-Foron, à une vingtaine de minutes de Genève. Le moniteur est accusé, entre autres, de relations avec des mineurs.

L'homme, âgé de 28 ans, a été interpellé mercredi, a fait savoir samedi le parquet de Bonneville. Ce moniteur-éducateur travaillait dans un centre d'accueil pour des adolescents souffrant de troubles psychologiques, relatent les médias français.

C'est l'un des pensionnaires qui aurait révélé les agressions sexuelles, qui ont mené à l'arrestation puis à l'inculpation de l'éducateur. Celui-ci est soupçonné de relations sexuelles avec des mineurs de moins de 15 ans, de détention d'images pédopornographiques, de corruption de mineurs et de propositions sexuelles faites à des mineurs de 15 ans. Jusqu'alors, il n'avait pas d'antécédents judiciaires.

Les enquêteurs auraient déjà identifié trois victimes, âgées de 12 à 15 ans, dont deux sont pensionnaires du centre d'accueil. Les faits se seraient produits aux mois de juin et juillet derniers.

Par ailleurs, l'éducateur se serait aussi rendu coupable d'actes répréhensibles par le biais d'internet. Il aurait notamment contacté des mineurs via Facebook et aurait tenté d'obtenir des photos d'eux dénudés.

Il a été placé sous contrôle judiciaire et doit résider chez sa mère, domiciliée dans un autre département, avec l'obligation de se soigner et l'interdiction d'entrer en contact avec les jeunes du centre d'accueil où il travaillait. L'enquête se poursuit.

Ton opinion