États-Unis: Un élu juif déguisé en Black et c'est le tollé

Actualisé

États-UnisUn élu juif déguisé en Black et c'est le tollé

Un politicien américain a déclenché l'ire de ses compatriotes après s'être grimé en noir à l'occasion d'une fête juive, le week-end dernier à New York.

par
Gaëlle Michineau
La photo qui a provoqué un tollé.

La photo qui a provoqué un tollé.

«Il n'y a pas la moindre trace de préjugé en moi.» Dov Hikind, un démocrate membre de l'Assemblée de New York, ne pensait pas se retrouver au centre d'une polémique en se maquillant pour ressembler à un «joueur de basket noir» lors d'une fête. C'est pourtant ce qui s'est produit, et une fois encore via le réseau social Facebook.

Ce week-end, l'homme politique a organisé une soirée à son domicile new-yorkais pour célébrer la fête juive de Pourim. Une maquilleuse professionnelle a été engagée pour l'événement. Perruque afro, maquillage brun, maillot orange et lunettes de soleil, le costume de Dov Hikind représentait un «joueur de basket noir». Tout allait pour le mieux... jusqu'à ce que son fils Yoni décide de poster une photo de lui et de ses parents sur Facebook. Dès le lundi, le «New York Observer» s'est emparé de l'information, déclenchant la polémique «raciste».

Les réactions ne se sont pas fait attendre. Selon le «New York Times», plusieurs candidats à la mairie de New York ont aussitôt exigé qu'il présente des excuses. Le président de l'Assemblée, Sheldon Silver, a même qualifié son acte d' «inapproprié et offensant». Karim Camara, membre de l'Assemblée de l'Etat de New York et représentant des quartiers à majorité noire, hispanique et asiatique de la ville, a indiqué que «beaucoup de dirigeants noirs, d'élus et de citoyens ordinaires ont été très contrariés ou offensés et se sont interrogés sur la façon dont quelqu'un peut être aussi insensible».

«L'objectif principal était de ne pas être reconnaissable, a déclaré Dov Hikind dans une interview pour justifier son costume. Bien sûr, l'intention n'était pas d'offenser quiconque. C'est la dernière chose que j'imaginais pouvoir se passer, pour être très honnête. Cela ne m'a jamais traversé l'esprit.» L'homme politique a indiqué ne pas comprendre ces réactions. Il soupçonne aussi beaucoup de gens de ne pas comprendre la tradition de se déguiser pour Pourim. «Ma femme, vous avez vu la photo, elle était en diable. Croyez-moi, elle n'est pas le diable», a-t-il ironisé selon le «New York Times».

«L'année prochaine, je pensais me travestir en Indien, s'est-il amusé. Mais j'ai changé d'avis. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. Quelqu'un va être offensé.»

(France USA Media)

Ton opinion