Actualisé

Parlement européenUn élu perd connaissance après une altercation

L'eurodéputé britannique du UKIP Steven Woolfe s'est senti mal après une altercation lors d'une réunion des eurodéputés UKIP ce matin au Parlement européen.

Un politicien britannique de l'Ukip a été hospitalisé jeudi après un malaise consécutif à une «altercation» lors d'une réunion avec des membres de son parti. Steven Woolfe est considéré comme le favori pour prendre la tête de parti europhobe britannique.

Nigel Farage a indiqué dans un communiqué que Steven Woolfe a «perdu connaissance» et a été transporté à l'hôpital dans un état «grave», «après une altercation qui a eu lieu lors d'une réunion des eurodéputés Ukip» dans les locaux du parlement européen à Strasbourg. L'intéressé, 48 ans, a cependant donné par la suite des nouvelles rassurantes, sans évoquer une quelconque dispute.

Dans un communiqué diffusé par son parti, il a dit avoir subi un scanner cérébral dont les résultats sont rassurants. «Je me sens bien», a-t-il affirmé, précisant qu'il souffrait seulement d'un «engourdissement» dans la partie gauche du visage et qu'à titre de «précaution» il resterait hospitalisé au moins jusqu'à vendredi.

Coups donnés

Selon des médias britanniques, Steven Woolfe aurait été pris en charge en urgence pour une hémorragie cérébrale, consécutive à des coups donnés par un de ses camarades de parti. Une télévision britannique a montré une image du député inanimé, étendu au sol, sur une passerelle du grand bâtiment de verre et d'acier du Parlement européen.

L'altercation puis le malaise dont a été victime Woolfe sont un nouveau témoignage des tensions qui secouent l'Ukip. Mardi soir, sa présidente, Diane James, a démissionné 18 jours seulement après avoir succédé à Nigel Farage.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!