Vol d'or à Roissy: Un employé de Swissport et un complice inculpés
Actualisé

Vol d'or à RoissyUn employé de Swissport et un complice inculpés

Un employé de la société Swissport et un complice, soupçonnés d'avoir participé au vol d'or à l'aéroport de Roissy ont été déférés, selon le parquet de Bobigny.

Cinq autres suspects ont été relâchés et «une information judiciaire pour vol en bande organisée, recel de vol en bande organisée et association de malfaiteurs a été ouverte», a ajouté le parquet. Selon une source proche du dossier, l'or n'a pas encore été retrouvé.

Les suspects avaient été interpellés en Seine-Saint-Denis, en Seine-et-Marne et dans le Val-d'Oise, trois départements franciliens qui touchent l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.

Une cinquantaine de kilos d'or en lingots avaient été volés le 19 septembre dernier à la société de transport de valeur Brink's dans les soutes d'un avion au départ de Paris et à destination de la Suisse. L'or avait été chargé à l'aéroport de Roissy dans les soutes d'un avion de ligne du groupe Air France à destination de Zurich.

Une source aéroportuaire avait précisé que les voleurs avaient «très certainement profité de complicités» sur le tarmac de l'aéroport parisien.

Des salariés de la société américaine de transport de valeurs Brink's International étaient chargés du transport de cette cargaison de haute valeur, mais les soutes sont également accessibles aux salariés de la compagnie et de sociétés sous-traitantes, comme celles s'occupant du transport de bagages ou de fret.

Brink's avait assuré que «ces colis n'étaient pas sous sa responsabilité quand ils ont disparu», et Air France a annoncé avoir porté plainte. (afp)

Ton opinion