Un enfant a la vie sauve grâce au GPS
Actualisé

Un enfant a la vie sauve grâce au GPS

PITTSBURGH (USA) – John, 10 ans, a failli rater le cœur qui devait lui sauver la vie. C'est le GPS qui a permis de l'avertir d'un donneur.

John Paul May assistait à un festival de jazz avec Sue, sa mère, à l'Université de Slippery Rock, en Pennsylvanie, lorsque l'hôpital qui avait un cœur à disposition essayait en vain de l'avertir. «Je mets toujours mon portable sur le mode vibreur lorsque je suis à un concert. Malheureusement, j'ai oublié de le rallumer à l'issue du concert», a expliqué sa maman à la chaîne CBS. Appelée à la rescousse, la police a contacté l'opérateur de téléphonie de la mère pour la repérer. «C'est un des rares cas où c'est autorisé, sinon nous devons avoir une permission d'un juge», a expliqué le caporal de la police de l'Etat James Green. L'officier s'est rendu sur place et a fait signe au chef d'orchestre de s'interrompre. «J'ai appelé Sue deux fois, et la seconde, elle a levé sa main. Je lui ai que nous devions l'amener à Pittsburgh, à l'hôpital pour enfants, qu'ils avaient un cœur pour son petit garçon.» La foule de 500 personnes a alors fait une ovation. Opéré samedi soir, John se trouvait hier dans un état critique mais stable. «Si nous n'avions pas eu ce cœur, je ne sais pas si mon fils aurait survécu jusqu'au prochain donneur», a dit Sue.

(ap)

Ton opinion