Un enfant de 12 ans traverse le désert d'Atacama pour du travail
Actualisé

Un enfant de 12 ans traverse le désert d'Atacama pour du travail

Un enfant bolivien, âgé de douze ans, a survécu à deux jours et une nuit de marche à travers le désert d'Atacama pour chercher du travail au Chili.

Le jeune Javier a été trouvé, déambulant, seul, avec des signes de déshydratation et dans un état d'extrême faiblesse.

Le berger qui l'a recueilli aux alentours du village de Puquios, en plein désert d'Atacama au nord du Chili, a raconté à la presse que l'enfant avait cheminé deux jours et qu'il lui avait affirmé n'avoir pas l'intention de retourner en Bolivie.

«Il dit qu'il vient chercher du travail» a indiqué Nibaldo Acuna, le directeur du service national des mineurs de Antofagasta la principal port du nord du Chili. Le jeune fugueur a été hébergé dans un foyer pour enfants à Calama, une petite ville situé au milieu du désert d'Atacama.

Le grand désert d'Atacama, paysage lunaire où il ne pleut jamais, entrecoupé de lacs salés à moitié asséché, est considéré comme l'un des plus aride au monde et il y règne une chaleur de plus de 35 degrés durant la journée tandis que la température chute à - 10 la nuit.

M. Acuna a ajouté que le jeune garçon lui avait raconté qu'il avait voyagé avec des gens qu'il connaissait de La Paz jusqu'à la ville bolivienne d'Oruro, à 500 km de la frontière chilienne et que de là-bas il était venu seul au Chili. Le jeune garçon dit que ses parents seraient morts mais qu'il aurait des frères dont l'un serait actuellement au Brésil.

(ats)

Ton opinion