Actualisé 27.07.2012 à 09:25

Syrie

Un enfant mort sous les feux de l'armée

Alors qu'il tentait de passer avec sa famille en Jordanie voisine, un enfant a été touché par les balles du régime de Bachar el-Assad.

«Un groupe de réfugiés syriens a essuyé des tirs alors qu'il tentait de passer la frontière, ce qui a causé la mort d'un enfant de trois ans», a indiqué à l'AFP Samih Maayatah, ministre de l'Information et porte-parole du gouvernement.

«Les soldats jordaniens tentaient de les protéger afin qu'ils passent la frontière lorsque l'armée syrienne a ouvert le feu sur eux. L'armée jordanienne a répliqué et leur a permis de traverser», a-t-il ajouté.

Un enfant et un soldat touchés

M. Hammad a précisé que l'enfant avait reçu «une balle dans le cou et une dans le pied». «Il a été évacué vers l'hôpital de Ramtha mais il était déjà décédé», a-t-il poursuivi.

En outre, a-t-il ajouté, «le sergent (jordanien) Bilal al-Rimouni a été blessé en tentant de secourir l'enfant».

M. Maayatah a toutefois démenti cette dernière information.

La ville de Ramtha, où se sont réfugiés un grand nombre de Syriens, est voisine de la région de Deraa, haut lieu de la contestation dans le sud de la Syrie.

Plus de 140 000 réfugiés

Au total, le royaume hachémite affirme avoir accueilli plus de 140.000 réfugiés syriens, dont 36.000 sont officiellement enregistrés auprès des Nations unies.

La Jordanie, qui construit de nouveaux camps pour héberger les réfugiés, a récemment renforcé la sécurité le long de sa frontière avec la Syrie, où plus de 19.000 personnes sont mortes en 16 mois de révolte, selon une ONG syrienne. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!