Actualisé 02.02.2015 à 22:47

Ski alpin - MondiauxUn entraînement dans les bourrasques

Le premier test en vue de la descente dames des Mondiaux s'est déroulé lundi dans des conditions très venteuses.

par
J.-Ph. Pressl-Wenger
Beaver Creek
La star américaine Lindsey Vonn n'a pas trop forcé, lundi lors de l'entraînement.

La star américaine Lindsey Vonn n'a pas trop forcé, lundi lors de l'entraînement.

«Les temps, au terme de cet entraînement ne veulent rien dire», a commencé par faire remarquer Lindsey Vonn. La star américaine, qui s'est relevée à plus de 100 mètres de la ligne d'arrivée a tout de même impressionné sur le premier tiers du parcours. Egalement très à l'aise, la Tessinoise Lara Gut a pris le deuxième rang en prenant manifestement beaucoup de plaisir. «C'est toujours mieux d'avoir ce genre de conditions de vent durant le premier entraînement que durant la course», a philosophé le meilleur espoir de médaille suisse.

De son côté Fabienne Suter, 4e à égalité avec Vonn, a su relativiser. «Des conditions pareilles pour une course, je ne pense pas que ça aurait passé, a dit la Schwytzoise. Mais pour un entraînement, ça va.»

Les organisateurs ont dû retarder le départ de trois heures en raison des abondantes chutes de neige qui ont blanchi les contreforts des Montagnes Rocheuses durant la nuit. Il a fallu évacuer la neige fraîche de la piste. Le vent a rapidement chassé les nuages, mais certaines bourrasques violentes ont considérablement gêné certaines concurrentes à mi-pacours. «Je ne pouvais même pas voir la prochaine porte, s'est plaint l'Autrichienne Elisabeth Goergl. Mais j'ai pu me faire une idée du terrain et de la qualité de la neige. C'est déjà ça.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!